Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog écologique de Mouats Hafid.

Le blog écologique de Mouats Hafid.

Mon blog sera consacré à la défense de l'environnement, à l'interpellation de notre société (Algérie) pour la sensibilisation de l'homme à la fragilité de la nature. Même en solo via ce blog, je milite pour la protection de la nature. "Il y a une légende amérindienne qui raconte comment un colibri, ce tout petit oiseau, lors d’un feu de forêt, faisait des allers-retours à la source d’eau pour éteindre l’incendie. Tous les autres animaux de la forêt, atterrés, la regardaient brûler et observaient le colibri s’affairer. Puis le tatou moqueur lui dit : « Tu perds ton temps, ce n’est pas avec ces quelques gouttes que tu vas arrêter le feu, colibri ! ». Le petit oiseau lui répond : « Je le sais, mais je fais ma part. »." Et bien moi M Mouats Hafid originaire de Skikda/Algérie, je fais ma part. Bonne visite à mon blog.

Partager cet article

Repost

2017, pas de plages privées pour cette saison estivale aussi, *

ecolomafid —

- «L’accès aux plages autorisées à la baignade est libre et gratuit», ";
- «en aucun cas être interrompu ni remis en cause, sous quelle que forme que ce soit». 
- "Ainsi, les équipements balnéaires (parasols, chaises, tables...) ne seront pas autorisés à être entreposés sur le périmètre des plages, précise l’instruction du ministère." "Un espace sera réservé pour leur entreposage à l’entrée des plages."

* communiqué du ministère de l'intérieur.

Mais... les communes désignées peuvent exercer toute activité au niveau des plages: contrats de location, parking sous contrat pour des jeunes et tout en privilégiant les handicapés. 
Reste un point qui n'a pas été évoqué, c'est les plages réservées aux restaurants et aux hôtels; ceux-là comme les années précédentes auront leurs espaces " privés".

Hafid Mouats, un baigneur de Skikda qui a toujours dénoncé via mon blog ou mon facebook l'anarchie qui régnait sur nos côtes.

 

http://www.elwatan.com/actualite/le-ministere-de-l-interieur-interdit-les-plages-privees-15-06-2017-347259_109.php

Des citoyens protestent contre l'abatage des arbres dans la ville de Skikda. Par Mouats Hafid.

ecolomafid —

 

Lé 14 JUIN 2017: 

Enfin une action citoyenne à Skikda, je ne cherche pas qui sont-ils ? je note juste qu'ils sont à féliciter pour cette noble cause et cette belle initiative. 
Selon le texte qui accompagne ces photos, le président de l'APW qui les a reçu (en attendant le maire, le chef de Daira et le wali pour qu'ils s'expriment) à reconnu "qu’il y avait effectivement des dépassements et des erreurs à l’égard de l’environnement urbain";
Voila, il a suffit que des citoyens protestent pacifiquement d'une manière organisée et responsable pour revendiquer la protection de la nature que leur action citoyenne a eu une suite. 
 Si au moins d'autres actions seraient effectives pour d'autres causes et qui sont nombreuses. 
C'est connu, si le citoyen ne bouge pas les autorités somnolent et gèrent la routine et parfois la médiocrité. Bravo donc à ces citoyens, aujourdhui vous êtes une poignée, demain vous serez tout un monde de bons citoyens. Cela avait commencé le 12 juin dernier par un attroupement des citoyens devant les arbres massacrés et qui sont plus que centenaire, devant le café Chibouni et je vois que cela a aboutit à cette protestation.
Hafid Mouats, un écolo solitaire, un colibri qui fait sa part.

https://www.facebook.com/messaoud.leftissi/posts/1452416471478196

Photos et statut tirés de cette page d'un citoyen de Skidka/ https://www.facebook.com/messaoud.leftissi/posts/1452416471478196

On abat les arbres centenaire; par Hafid Mouats.

ecolomafid —

A Skikda ville, la campagne de déracinement des arbres est encore en cours. Cette-fois ci c'est au tour des arbres plus que centenaire en face de l'ancien square ( devant le café Chiboubi et ex Air Algérie). Les causes ? seuls les décideurs le savent. Sur facebook, les gens de Skikda sont partagés: ceux qui condamnent et sont en colère contre "ce crime contre la nature", pour d'autres c'est tant mieux car il y a des gens très oisifs qui passent leur temps toute la journée sous ces arbres. (qui en réalité donne de l'ombre et même de la fraîcheur)

Bon ... pour ma part, moi qui a un blog sur l'écologie, donc je suis sensible à ce genre de sujet, je pose juste de judicieuses questions: cette opération de déracinement des arbres a t-elle été coordonnée avec les associations locales versées dans l'écologie et l'environnement ? La direction de l'environnement et la fondation de l'environnement ont elle aussi été saisi ?.

Une chose est sur, la mairie de Skikda n'a jamais fait un sondage ou un référendum municipal ( pourquoi pas ?), voire une consultation par un questionnaire, auprès de la population pour voir les avis sur des décisions qui concernent directement la ville. Hafid Mouats, le colibri écolo solitaire. le 12 06 2017.

 

Les photos sont de : https://www.facebook.com/information.skikda/posts/1936797303259224

https://www.facebook.com/information.skikda/posts/1936797303259224

 

 

Les photos sont de cette page : https://www.facebook.com/information.skikda/posts/1936797303259224

L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.

ecolomafid —

L'angoisse des murs. Par Mouats Hafid.

Quand je suis en voiture, à vélo ou en footing dans la périphérie de ma ville Skikda, je vois des choses qui me désolent: * Ces photos ont été prises le 05/09/2013.

Ce jour-là, à mon retour d’un footing j'ai pris un raccourci pour rentrer chez moi, mon Dieu ! je vois un énorme MUR, comme celui de la rive du Jourdain en Palestine, ou celui de Berlin, un mur en béton massif, large de 40 cm, je disais alors, mais « pour garder quoi ? », « il y a quoi à l'intérieur? » Du gaspillage, du ridicule et de l’inutile. Du béton, encore du béton coûteux, très coûteux, voilà où va entre autres l'argent du contribuable, pardon... du (sale) pétrole.

Je vois aussi le petit stade de ma cité lui aussi muré, d'ici peu il serait bétonné. ( la photo est ancienne, aujourdhui ce stade est squatté). On commence à démolir pour fortifier et surveiller quoi ? .Je vois un dernier carré d’un verger qui disparaîtra d'ici très peu. Qu'il est moche ce pipe de pétrole sur une voie ferrée que j’ai croisé, une agression caractérisée contre la nature.

Au de la muraille, je vois des engins d'une société public en ferraille et qui ne servent à rien, stock qui n'est ni à vendre, ni à réparer, d’ailleurs, on ne répare pas, on achète du neuf, la manne pétrolière est toujours là malgré la chute des prix.

Je vois jusqu’à mon épuisement, à la place des orangers et des vignes l’arrogant béton.

Je vois le dernier fermier encore dans ce site, muré, encloîtré, on le pousse à quitter cette parcelle, il fait de la résistance aux barons de l’exportation camelot. Dans quelque temps ses petits oliviers seraient déracinés pour laisser place au béton et à l’arrogance des pseudos investisseurs, On élève d'abord des murs pour délimiter les terrains, on barricade, on coupe les raccourcis qui mènent vers les habitations puis on s'installe sur les terres fertiles qui ne serviront plus à produire fruits et légumes. Encore des murs, rien que des murs et aussi l'arrachage CRIMINEL des arbres parfois plus que centenaires.

C’est l’apocalypse. Le plus dur : c’est l’indifférence des hommes qui sont devenus comme ce chardonneret en cage qui m'a fait pitié, car son espèce a aussi disparu de la faune de Skikda.

Hafid Mouats, l'écolo solitaire, le 10 juin 2016.

* Ces photos ont été prises le 05/09/2013.

L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.
L’angoisse des murs. Par Mouats Hafid.

CRIME CONTRE L'ENVIRONNEMENT ET L'HISTOIRE

ecolomafid —
CRIME CONTRE L'ENVIRONNEMENT ET L'HISTOIRE

la destruction de ces arbres, plantés vers 1840, à l'entrée de BEN AKNOUN, à coté d'un nouvel hôtel et du siège de la police africaine ont été coupés par des mains criminelles, mais encore plus criminelles, ceux ou celui qui a donné l'instruction pour ce crime. Un choc psychologique que je ressents jusqu'à présent, me démontre que chez nous "RIEN" ne se respecte. Maudit les responsables. Leur méfait est inscrit auprès du SEIGNEUR TOUT PUISSANT, car il est dit de prendre soin d'un arbre, d'un livre et d'un animal qui donne du lait.

Source: https://www.facebook.com/alianedjilali/media_set?set=a.985458824865236.1073742032.100002033840277&type=3

CRIME CONTRE L'ENVIRONNEMENT ET L'HISTOIRE
CRIME CONTRE L'ENVIRONNEMENT ET L'HISTOIRE
CRIME CONTRE L'ENVIRONNEMENT ET L'HISTOIRE

Les intruses constructions tout près du littoral de Skikda. Par Mouats Hafid.

ecolomafid —
Cliquez sur l'image pour l'agrandir:
Cliquez sur l'image pour l'agrandir:

La côte de Skikda est plus au moins protégée de la construction sur le bord des plages ou falaises. (Il y a bien sur la zone industrielle et ce n'est pas un bon choix). Mais il y a des exceptions que les pouvoirs publics avaient toléré ou négligé. Cela reste une mauvaise intrusion dans notre beau littoral. Hafid Mouats.

وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ

ecolomafid —
وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ
وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ

- وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ

- Nous avons fait de l'eau toute chose vivante (traduction libre).

Ces photos sont celles d'un jet d'eau, quelque part dans ma ville Skikda. On investie sur ces installations des sommes importantes, on lui donne une belle vocation en se référant à un verset coranique qu'on affiche bien haut, mais ... hélas... on fait le contraire.

Ici l'eau est morte par la faute humaine.

Hafid Mouats, le 31 janvier 2016.

وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ
وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ
وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ
وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ
وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ
وَجَعَلْنَا مِنَ الْمَاء كُلَّ شَيْءٍ حَيٍّ

Salon de la logistique et la distribution de l’énergie et produits raffineries Skikda. Mouats Hafid

ecolomafid —

Ce matin du 18 10 2015, j’étais invité à visiter ce salon qui au départ j’ai pensé qu’il était en relation avec « l’écologie et l’environnement », domaine qui m’intéresse en au lieu, étant écologiste de nature, d’où la création de mon blog consacré à la défense de la nature : « écolomafid ». Le 1er stand qui m’ a interpellé et celui du recyclage des déchets domestiques ou industriels.
Puis je me suis intéressé aux autres exposants, de sympathiques représentants de sociétés privées, versées dans l’approvisionnement des produits de maintenance industrielle. Ce n’est pas de la pub que je fais à ces opérateurs, j’ai juste bien apprécié l’audace des jeunes investisseurs Algériens, qui prennent un chemin certes difficile mais prometteur.
Une bonne opportunité aux entreprises de Skikda pour connaître les offres présentées par ces exposants venus de différentes régions du pays.
Mouats Hafid, visiteur du salon.

Salon de la logistique et la distribution de l’énergie et produits raffineries Skikda. Mouats Hafid
Salon de la logistique et la distribution de l’énergie et produits raffineries Skikda. Mouats Hafid
Salon de la logistique et la distribution de l’énergie et produits raffineries Skikda. Mouats Hafid

Article publié depuis Overblog

ecolomafid —

Mon Dieu, Ici c'est au port de Bejaia/Algérie: j'ai vu la même chose au port de pèche et de plaisance de Stora/Skikda/Algérie, en plus des ordures et des bouteilles, il y a aussi des hydrocarbures et des huiles de graissage sur la surface de l'eau, émanant des bateaux et des flexibles du distributeur d’essence et mazout du port. Je ne pense pas qu'il y a un service de nettoyage du port chez nous ?

- Où sont les associations écologistes,

- où sont les directions de l'environnement des wilayas,

- où est le civisme des citoyens?

Mouats Hafid, le 22 08 2015.

Concours du plus beau balcon (ou terrasse) légumier d’Alger Date : 01/08/2015 Date de fin : 01/08/2015 Heure : 00:00 to00:00 Emplacement : collectif algérien TORBA - See more at: http://www.sortiraalger.com/event/concours-du-plus-beau-balcon-ou-terrasse-legumier-dalger/#sthash.qW7bTtpe.dpuf

ecolomafid —
Et si cet appel serait entendu partout en Algérie,  afin d'organiser ce concours dans toutes  les villes et villages du pays?

Et si cet appel serait entendu partout en Algérie, afin d'organiser ce concours dans toutes les villes et villages du pays?

Afin de développer le concept d'agriculture urbaine,un concours (organisé par le collectif algérien TORBA ) sera programmé du plus beau balcon (ou terrasse) en légumes d'Alger, alliant l'utile et l'agréable (productivité et variété de légumes) vous êtes conviés à y participer les modalités sont très simples: il suffit de cultiver des légumes sur son balcon, en veillant à en produire suffisamment pour l'autoconsommation, en variétés et en design!!

A tous les intéressé(e)s de participer, au moins symboliquement au plus beau balcon / terrasse, envoyez vos photos (cliquez ici ) (même si elles ne sont pas fameuses) !

Un petit détail peut faire la différence, et l'essentiel est de participer et de progresser
A vos balcons, et bonne santé ! - See more at: http://www.sortiraalger.com/event/concours-du-plus-beau-balcon-ou-terrasse-legumier-dalger/#sthash.qW7bTtpe.dpuf

1 2 3 4 5 > >>