Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog écologique de Mouats Hafid.

Le blog écologique de Mouats Hafid.

Mon blog sera consacré à la défense de l'environnement, à l'interpellation de notre société (Algérie) pour la sensibilisation de l'homme à la fragilité de la nature. Même en solo via ce blog, je milite pour la protection de la nature. "Il y a une légende amérindienne qui raconte comment un colibri, ce tout petit oiseau, lors d’un feu de forêt, faisait des allers-retours à la source d’eau pour éteindre l’incendie. Tous les autres animaux de la forêt, atterrés, la regardaient brûler et observaient le colibri s’affairer. Puis le tatou moqueur lui dit : « Tu perds ton temps, ce n’est pas avec ces quelques gouttes que tu vas arrêter le feu, colibri ! ». Le petit oiseau lui répond : « Je le sais, mais je fais ma part. »." Et bien moi M Mouats Hafid originaire de Skikda/Algérie, je fais ma part. Bonne visite à mon blog.

LA FRAISE DE STORA/ SKIKDA, une vocation en déperdition ? Par Mouats Hafid.

ecolomafid —

Hier à la radio locale de Skikda,  il y a avait une  émission spéciale «  fête de la fraise 2013 ». En écoutant les intervenants qui étaient sur le plateau : des organisateurs, des agronomes et  des agriculteurs,  j’étais épaté car ils ont annoncé des nouveautés pour cette année. Hélas, ce matin en parcourant  la ville de bout en bout, point de fête. Des stands installés pour exposition, placés sur un carré de   l’avenue du 20 Aout 1955 se sont écroulés  par terre sous un vend très fort, suivie d’une pluie soudaine. Donc l’expo annuelle était  gâchée.  Non plus,  de  défilé habituel au décor de la fraise, pas de baroud de la troupe du Mzab, pas de troupes folkloriques. Pas  d’air de fête. C’est ça les nouveautés. J’ai saisi dans l’émission radio qu’il y aurait aussi le concours de « Miss fraise », avec comme condition, les concurrentes devraient être vêtues de tenues traditionnelles. C’est-à-dire que le jury ne verra  pas les jambes des belles filles lauréates. Je me demande comment va-  t- on  évaluer la beauté sans un minimum d’atours féminins ?  

 

Il y a certainement un « programme culturel riche »  dit-ont (comme par exemple  l’invitation  des  finalistes de la coupe d’Algérie 1967, c’est-à-dire les joueurs du club phare de ville la JSM Skikda et son adversaire de l’époque l’Entente de Setif)  mais en tout les cas,  la population ne vit pas du tout l’événement. Plutôt elle  le subit car le kilo de la fraise a été majoré pour l’occasion,  la tarte et les tartelettes sont toujours chères.

 

En conclusion, bon point pour la fraise de Chréa (Chreya3, Collo) qui mérite que cette fête soit l’année prochaine son hôte.

 

Bon,  à défaut d’une vraie fête,  j’ai pensé alors me régaler avec un peu de fraise de notre terroir communément désignée par les planteurs  « Lemkèrkba » ou bien plus élégamment «  La russicade ». Alors j’ai décidé d’aller à Stora, village maritime où supposé  la fête avait débuté  là voila quelques années auparavant. A mon étonnement au niveau du port où on vendait la fraise habituellement  il n’y avait que deux petits marchands qui vendaient la fraise d’une autre région éloignée, sur la route de Collo ( la fraise de Chréa ou Chreya3 »  mais rien de la « russicade ». Je prends ma voiture et je me dirige directement au marché dit «  Franssisse » de la ville. Je rends visite à tous les vendeurs du trottoir et  les légumiers,  encore rien de la fraise des hauteurs de Stora.  On m’a expliqué alors qu’une seule caisse de fraise russicade a été vendue ici depuis ce matin. Que toute la marchandise a comme origine la région de Chréa. Alors vivement la fraise de Chéa et sa région.

 

J’ai acheté  ma quantité et je suis rentré chez moi  pour déguster une autre saveur, une autre histoire car celle de Stora tend à  disparaitre d’année en année. Trop tard, les autres  wilayas  limitrophes ont pris le relais, elles préparent elles  aussi leur précieuse fête. Notre  célébration  qui fut pour un temps enracinée dans la culture des Skikdis est en voie de banalisation. Les Skikdis sont fiers de leur ville qui était la capitale de la fraise, Hélas elle ne l’est plus.   

 

Mouats Hafid, jour de la fraise le 22/05/2013.

 

IMG_153718.jpg

 

La photo du président entre deux affiches de la fête, un clein d'oeil des organidateurs pour son prompt rétablissement inchallah. 

 

679c9c479842749c4d2a0bed4a34c268-copie-1--1-.jpeg

 

Une belle image que je n'ai pas vu ce matin du 22 05 2013, c'était l'année passé. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article