Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog écologique de Mouats Hafid.

Le blog écologique de Mouats Hafid.

Mon blog sera consacré à la défense de l'environnement, à l'interpellation de notre société (Algérie) pour la sensibilisation de l'homme à la fragilité de la nature. Même en solo via ce blog, je milite pour la protection de la nature. "Il y a une légende amérindienne qui raconte comment un colibri, ce tout petit oiseau, lors d’un feu de forêt, faisait des allers-retours à la source d’eau pour éteindre l’incendie. Tous les autres animaux de la forêt, atterrés, la regardaient brûler et observaient le colibri s’affairer. Puis le tatou moqueur lui dit : « Tu perds ton temps, ce n’est pas avec ces quelques gouttes que tu vas arrêter le feu, colibri ! ». Le petit oiseau lui répond : « Je le sais, mais je fais ma part. »." Et bien moi M Mouats Hafid originaire de Skikda/Algérie, je fais ma part. Bonne visite à mon blog.

Une maison de l'environnement pour Skikda.

ecolomafid —

123808-1218876146-1-copie-2.jpg

Ouverte le 5 juin dernier, la maison de l’environnement cherche déjà à se placer dans l’ambiance locale pour devenir un plus dans une wilaya où l’état de l’environnement a de tout temps été décrié, à tort ou à raison. Implantée à la cité Cisel, non loin du nouvel hôpital, l’édifice n’a pas encore été officiellement inauguré.

«Mais ceci ne nous empêche pas d’activer, d’ailleurs le 5 juin dernier, la célébration de la journée mondiale de l’environnement a été faite dans ces lieux», précise Mlle Beririche, directrice de l’environnement de la wilaya de Skikda. Architecturalement conçue sur un prototype national, la maison de l’environnement comprend une bibliothèque, une médiathèque, des salles de cours, un amphithéâtre pouvant accueillir 60 personnes, une salle dédiée à la flore locale, une autre pour la faune ainsi qu’un espace d’exposition. «Nous sommes actuellement en phase d’enrichissement du potentiel matériel de cette maison.

On aura à doter la bibliothèque de nouveaux ouvrages thématiques. Nous entendons également collaborer avec les associations locales activant dans le domaine de l’écologie, ou des activités en relation avec le milieu naturel, pour les encourager à contribuer avec nous à faire de ces espaces un lieu devant englober un canevas diversifié des richesses naturelles de Skikda», rajoute Mlle Beririche. Seulement, explique notre interlocutrice «cet aspect didactique ne sera pas l’unique vocation de la maison. Elle servira aussi et surtout de lieu et de moyen de sensibilisation».

Selon ses dires, cet espace aura à servir de lieu de rencontres et d’échanges et aussi d’assise à toute activité de sensibilisation. «A partir du mois de septembre prochain, un programme de sensibilisation relatif à l’épineux problème de la gestion des déchets ménagers sera lancé en direction des élus locaux. On a retenu aussi une autre thématique de sensibilisation en relation avec la gestion des déchets hospitaliers. On a relevé une certaine méconnaissance des règlements régissant ce genre de déchets et on tentera à travers des rencontres et d’autres actions à sensibiliser les responsables des unités de soins et autres infrastructures hospitalières quant au respect des lois algériennes relatives à cette problématique», rajoute la directrice de l’environnement.

Placée sous la tutelle du conservatoire national de formation en environnement, la maison de l’environnement de Skikda est actuellement gérée par trois cadres recrutés à cet effet. «C’est un nouveau-né encore, et la maison est appelée à se développer dans les mois à venir pour enrichir le paysage de vulgarisation et de sensibilisation. On voudrait vraiment aider et contribuer, à travers cet édifice, à mieux préserver notre environnement», conclut notre interlocutrice.

 

Khider Ouhab, correspondant local d'El Watan à Skikda.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article