Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog écologique de Mouats Hafid.

Le blog écologique de Mouats Hafid.

Mon blog sera consacré à la défense de l'environnement, à l'interpellation de notre société (Algérie) pour la sensibilisation de l'homme à la fragilité de la nature. Même en solo via ce blog, je milite pour la protection de la nature. "Il y a une légende amérindienne qui raconte comment un colibri, ce tout petit oiseau, lors d’un feu de forêt, faisait des allers-retours à la source d’eau pour éteindre l’incendie. Tous les autres animaux de la forêt, atterrés, la regardaient brûler et observaient le colibri s’affairer. Puis le tatou moqueur lui dit : « Tu perds ton temps, ce n’est pas avec ces quelques gouttes que tu vas arrêter le feu, colibri ! ». Le petit oiseau lui répond : « Je le sais, mais je fais ma part. »." Et bien moi M Mouats Hafid originaire de Skikda/Algérie, je fais ma part. Bonne visite à mon blog.

Mlle Beririche, directrice de l’environnement (Skikda) «La primordiale implication des populations»

ecolomafid —

La directrice de l’environnement de la wilaya, Mlle Beririche, revient ici sur quelques aspects relatifs à l’aire protégée. «On veut préserver au maximum cette aire.

On pense d’ailleurs profiter de l’opportunité qui se présente à nous pour proposer d’élargir les délimitations actuelles. Pourquoi ne pas aller au-delà de ces démarcations pour inclure d’autres bandes vertes dont l’importance n’est pas moindre ?» s’est-elle interrogée. Elle ne manquera pas d’exprimer sa satisfaction quant à l’intérêt que porte l’ensemble des élus des communes concernées au projet : «Je dois reconnaître que j’ai été agréablement surprise par l’intérêt manifesté par ces élus.

Lors des débats enclenchés à chaque phase du projet, j’ai eu à déceler une certaine conscience de ces élus qui nous ont aidé en débattant des répercussions du classement de cette aire aussi bien sur la région que sur les populations». L’aménagement de cette aire et son classement sont appelés, selon Mlle Beririche, à «apporter un plus aux populations locales tout en les orientant à vivre en harmonie avec leur milieu. On doit agir de façon à préserver notre biodiversité tout en veillant à garantir aux habitants le droit à une vie meilleure. C’est une dialectique que nous nous devons de réussir».

Le citoyen est le premier concerné par les espaces verts.
Le citoyen est le premier concerné par les espaces verts.
Le citoyen est le premier concerné par les espaces verts.

Le citoyen est le premier concerné par les espaces verts.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article